Le buzz de Kik Messenger fait craquer les serveurs en 21 jours!

S’il ya bien une Start up qui fait le buzz en ce moment, c’est bien Kik.

Un certain 21 Octobre 2010, Kik Messenger inaugure son lancement officiel depuis le Canada. La suite repose sur un véritable buzz à tel point que les serveurs ne suivent plus et que le téléchargement de l’appli est momentanément suspendu !

Avec plus de 2 millions de téléchargements en 3 semaines 8-O , Kik Messenger vous permet d’envoyer des textos gratuitement de manière simple, efficace et rapide.

 

On peut se demander l’intérêt de ce service en France, pays dans lequel la majorité des forfaits comprend les sms illimités. Mais dans les autres pays, ce n’est pas la même donne. Les textos ne sont pas toujours gratuits et souvent chers ! Ce fut d’ailleurs un des moteurs du succès de Twitter ! De plus, les textos vers l’étranger sont payants et cela peut se révéler sympa sur la facture. ;-)

Mais Kik Messenger n’entend pas s’arrêter là. L’application, disponible sous Android, Iphone et Blackberry, envisage désormais d’étendre la même simplicité de fonctionnement à l’échange de photos.

Sans aucun plan pour monétiser cette application, l’objectif de Kik Messenger est clair : construire un véritable réseau social autour du téléphone et non plus de l’ordinateur.

Et puis grossir, encore et toujours, jusqu’à établir une énorme base de données.

Et le système a déjà fait ses preuves, ça marche ! Ne pas penser immédiatement à la rentabilité, mais plutôt à élargir au maximum le nombre d’utilisateurs semble être le modèle de business plan moderne. S’il y a du monde, il y aura de l’argent !

Mais il ne faut pas oublier que bâtir un réseau social sur mobile n’est pas rien. Il y a déjà les généralistes tels que Facebook Places, Twitter. Puis on trouve un autre géant cette fois-ci spécialiste : Foursquare.
Mais Kik a débarqué avec un produit bien conçu et surfant sur la vague du buzz. Va-t-il poursuivre son ascension ?

Comme nous l’avons mentionné récemment, le marketing sur mobile se concentrera d’ici 2015 sur les coupons de réductions de biens, de services et sur les sms.

Kik a réussi à pénétrer un marché très fermé et ne compte pas abandonner en cours de route. De là à devenir un véritable réseau social sur mobile, le chemin est encore long !

Mais ne pas le prendre au sérieux serait aussi une erreur.

Groupon nous a montré que l’on pouvait grandir extrêmement vite et s’imposer littéralement sur un marché jusqu’à écraser toute concurrence !

Alors bonne chance KIK ! :lol:

Le Prince Du Web

Le Prince Du Web