Distributeur de boissons du futur : les médias sociaux en ligne de mire ! #Coca

C’est la fin de l’été et  il fait très chaud ! Le cerveau étant un peu en stand-by en ce moment, nous allons donc terminer ce mois d’août par des sujets plus légers avant la reprise des gros thèmes à la rentrée.

Comme je vous avais déjà dit, c’est au travers de mes billets que vous allez apprendre à me connaître.

Aujourd’hui, c’est le jour d’une nouvelle confidence ! J’ai une addiction. C’est une drogue qui satisfait mes besoins quotidiens, qui m’aide à tenir, qui me motive, qui me soulage, qui me pousse à la consommation sans limite, qui me conforte et qui me fait du bien. C’est une drogue que je consomme sans modération du matin au soir et qui s’appelle COCA-COLA. Non pas le light, ni le décaféiné ou le zéro au goût si proche mais si éloigné à la fois. Je ne me fournis qu’en bouteille rouge vif et le père Noël lui-même est mon dealer. Chaque passage du fluide dans mes veines me rend subitement apaisé et serein….ah…..laissez-moi me désaltérer quelques secondes….!

Mais arrêtons les louanges de la marque (on ne me paye pas pour écrire, non !) et intéressons-nous au sujet du jour : le distributeur de boissons du futur.

 

En quoi Coca-Cola est en passe de faire un gros coup sur le marché des distributeurs de boissons ?

Cela fait un moment que la « machine » a fait ses premiers pas dans de grandes chaines aux Etats-Unis. Mais Coca Cola a décidé de passer à la vitesse supérieure en lançant une forte campagne marketing d’ici 2012.

 

Mais qu’est ce qui rend cette machine si spéciale ?

Premièrement, il faut avouer que les courbes du distributeur sont on ne peut plus sexy :oops: . Le design en jette un max ! Mais la révolution se trouve dans l’interactivité avec le consommateur. Unécran tactile vous permet de faire votre choix parmi plus de 125 boissons de la firme. Inutile de chercher à commander du Pepsi, il n’y en a pas.

Des gobelets à la Mc Do griffés Coca, des glaçons bien frais, un self-service sur mesure, et une nouvelle approche ludique sont autant de points forts que l’entreprise tente de mettre en avant. En ce qui concerne l’entretien et les recharges, cela s’apparente à un changement de cartouches d’encre sur une imprimante professionnelle. La simplicité d’utilisation est donc poussée à son maximum. Mais le point fort se trouve vraiment dans tous les mélanges que le distributeur nous permet de choisir. Vous allez pouvoir créer VOTRE boisson.

Et si je vous dis que la compagnie a décidé d’investir massivement dans le digital marketing pour accroître le placement de son distributeur, je suis certain que cela ne va pas vous étonner. Ce qui est intéressant, c’est de regarder le compte Twitter de Coca Cola Freestyle pour admettre l’évidence :l’avis de chaque consommateur est important. Les réponses se font une par une et le Community manager essaie d’engager la conversation à chaque fois. L’analyse des mentions positives de la page Facebook est quasi inutile car le distributeur des temps modernes remporte tous les suffrages:-D . Si je vous ai mis le lien des pages, ce n’est pas pour rien ! Je trouve que le #CM utilise les médias sociaux comme il se doit. On peut toujours s’améliorer mais force est de constater que beaucoup d’entreprises françaises devraient s’en inspirer. Alors n’hésitez pas à aller jeter un coup d’oeil.

On sait bien que Coca est loin d’être un amateur en ce qui concerne les Social Media (+ de 33 millions de fans 8-O ). Mais il suffit de se rendre sur le site pour constater que l’entreprise écoute ses clients et compte bien développer une relation de confiance pour imposer sa « Freestyle machine ».

 

 

Si Pespi a bien tenté de lui voler son père Noël (vidéo buzz à voir) :twisted: , Coca semble avoir trouvé une nouvelle fontaine de jouvence, dont le précieux liquide sera seulement made in Coca-Cola Company. Jackpot assuré !

Le Prince Du Web

Le Prince Du Web