Mesurer sa stratégie marketing sur les médias sociaux avec Google Analytics

7

Voilà que l’on commence à aborder la partie qui me tient à cœur, la partie de la stratégie.

Certains vont polémiquer sur la façon d’appeler ce nouveau marketing depuis l’avènement des réseaux sociaux et du web 2 en général. Mais si ! Les phrases du genre : « Ce n’est pas Social Media ou Web 2 mais plutôt nouveaux médias. » Ou encore : « Réseaux sociaux ? C’est quoi ?….ah, les médias sociaux ! »

Leur objectif est juste de vous bassiner avec des termes tendances et à la pointe que ce cher maître des réseaux sociaux, Brian Solis, a employé la veille. Cependant, la véritable question demeure. Il n’est pas très important de savoir lequel va laisser son empreinte dans le jargon du Social Media World mais plutôt d’apprendre à optimiser sa stratégie marketing sur les réseaux sociaux.

Je constate très peu de partage dans la blogosphère française sur comment optimiser réellement une stratégie sur les médias sociaux. On nous donne l’illusion d’apprendre avec des textes bien écrits, très pédagogiques mais qui dans le fond ne sont pas très instructifs après lecture.

Je ne citerai personne mais une chose est sûre. Si on continue de nous rabâcher de définir les objectifs, de choisir ces fameux indicateurs de performances (KPIs), d’écouter, de repérer les influenceurs, et de mesurer tout ça sans réellement nous présenter les outils à notre disposition, nous n’irons pas très loin.

N’importe quel étudiant en première année de marketing serait capable de vous définir tout aussi bien une stratégie avec une sublime pyramide de Maslow sans pour autant passer à l’action.

Le côté pratique et découverte est (trop) peu présenté lorsqu’il s’agit de stratégie Social Media. Est-ce que cela veut dire qu’on ne peut approfondir ses connaissances pour enfin devenir un jour un des meilleurs stratèges car certains préfèrent garder leurs secrets pour eux ?

En tous cas, je ne le conçois pas comme cela. J’en apprends tous les jours et je crois que j’en ai encore pour le reste de ma vie. Je découvre, teste, échoue, réussit, optimise, affine et c’est dans ce sens que ce jeu prend toute sa valeur.

La vérité est qu’on ne converse pas sur les réseaux sociaux. Les prospects ne sont pas des amis, ce sont des potentiels clients. Et il est indispensable d’élaborer une certaine stratégie car ces personnes ne cherchent pas des discours de commerciaux mais des réponses et une orientation. C’est en les guidant de la bonne manière que nous les transformerons en futurs clients. De plus, votre boss vous demande de mesurer tout ça. Et la bonne nouvelle, c’est que ça se mesure. :-P

Il y a tellement à dire que beaucoup d’articles suivront et sans ordre précis.

A l’ordre du jour, un début de réponse pour mesurer la stratégie « Social Media » sur Google Analytics.

 

Créer les segments avancés

Tout d’abord, il faut  créer les segments avancés tel qu’indiqué dans la capture ci dessous.

Je vais vous présenter ensuite 2 possibilités :

1ère méthode : la « je liste tout »

Dans les critères, on choisit l’onglet source que l’on glisse à l’emplacement indiqué. On choisit sa condition en fonction des besoins. On note la valeur que l’on désire inclure dans le segment (ex: valeur= facebook). Je ne mettrai personnellement pas le .com derrière le nom mais c’est une question de préférence.  Si vous cliquez sur le menu déroulant, vous aurez aussi accès directement aux différentes sources qui ont mené vers votre site. C’est ce que j’ai fait pour la capture !

Une fois effectué, on réitère la procédure pour chaque source que l’on juge utile afin de mesurer notre stratégie. A savoir qu’il est nécessaire de s’adapter à chaque projet en fonction de tous les indicateurs retenus au départ.

Il est important de conserver le « ou » comme entouré dans la capture et non pas le « et » pour que tout soit bien pris en compte.

 

2ème méthode : la « Merci PrinceDuWeb » :lol:

Vous glissez l’onglet source à son emplacement, définissez la condition et enfin entrez toutes les valeurs désirées.

Pour vous facilitez la tâche, cliquez sur ce lien. Si tout va bien, une nouvelle fenêtre s’ouvre directement dans Google Analytics avec les sources que je vous ai préparées. Je suis gentil, n’est-ce pas ;-)  ? Il ne vous reste plus qu’à enregistrer le tout.

Les sources retenues sont les suivantes : facebook, Flickr, Twitter, Digg, hootsuite, Ow.ly, delicious, reddit, ht.ly, stumbleupon, netvibes, viadeo, linkedin, technorati, friendfeed, myspace, bit.ly, tinyurl.

A vous de les modifier à souhait, toujours en fonction des mesures déterminées en amont.

En panne d’idée ? Allez voir ICI ! Vous ne pourrez pas tout couvrir, mais la majorité du trafic social sera traqué.

 

 

Il faut ensuite donner un nom au segment, le tester et l’enregistrer.

Si vous menez une campagne sur un réseau social particulier (une vidéo buzz sur YouTube par exemple), n’oubliez pas de créer un segment spécialement dédié à cette source pour mesurer le succès de votre plan d’action.

 

 

Activer le segment Social Media

Rendez-vous sur votre tableau de bord (la page d’accueil en fait) et cliquez sur « toutes les visites » en haut à droite. Vous avez accés aux segments avancés. Cochez la case SOCIAL MEDIA ainsi que d’autres segments si besoin de comparaison.

 

Vous obtenez alors différentes courbes en fonction des segments choisis. Nous observons sur la capture ci-dessous une comparaison entre toutes les visites, les nouveaux visiteurs et ceux provenant du segment Social Media.

 

 

 

Découvrir son potentiel

Je vous laisse aussi naviguer dans toutes vos options pour juger vous-même de toutes les informations que vous pouvez récolter. Le mieux à faire, c’est de cliquer un peu partout pour comprendre le potentiel des segments avancés :mrgreen:  . Je vous ai indiqué quelques pistes en dessous. A vous de naviguer pour découvrir tous les résultats que l’on peut en tirer.

 

 

C’est terminé pour aujourd’hui. Certes cela ne suffit pas pour tout mesurer, mais Google Analytics se révèle être indispensable pour corriger et monitorer les efforts mis en place. Croisez cette courbe avec l’augmentation des ventes, la croissance des inscriptions etc afin de prouver à votre supérieur que vous êtes sa perle rare. Il ne reste plus qu’à maîtriser tout ça et attendre les prochains articles. Il y a encore beaucoup de choses à apprendre et de nombreux outils à découvrir pour que votre boss vous augmente mais ça ne saurait tarder ! Et si vous avez des conseils que je ne connais pas, je suis preneur :-D .

Le partage des techniques rend le jeu tellement plus intéressant que j’ai hâte d’être au prochain article, pas vous ?

 

Les autres lecteurs ont aussi lu :

Commentaires

Social Media Video

Top des blogs

Wikio - Top des blogs